Tour du Millénaire

Description

Tour du Millénaire

Slideshow-Projet

Description

Tour du Millénaire

La tour de Gedinne domine le plateau de la Croix-Scaille, domaine boisé de 9 000 ha situé sur le territoire de la commune de Gedinne. Elle a été construite entre mars et septembre 2001.

Ce projet transfrontalier est réalisé dans le cadre du programme Interreg. Il est financé par l’Europe, par la Région Wallonne et par la commune de Gedinne. L’objectif est le développement touristique de la région. La tour focalise l’activité touristique de la région, sert de point de départ de randonnées thématiques et offre un magnifique panorama de la région.

Quatrième point culminant de Belgique avec ses 503 m d’altitude, le plateau de la Croix Scaille se distingue notamment par la présence de peuplements de douglas centenaires. Ces douglas atteignent plus de 40 m de hauteur. L’idée d’utiliser ces douglas de la Commune (économie) a dicté la conception de la tour.

La tour culmine à 60 m. Elle est réalisée par assemblages de six troncs recoupés à 32 m de longueur à l’aide de câbles d’acier. Formée de deux trépieds géants inversés et s’interpénétrant, elle donne accès à trois plates-formes, via un double escalier hélicoïdal de 234 marches. Des plates-formes sont situées à 15, 30 et 45 m de hauteur. Les six douglas choisis reprennent tous les efforts de flexion et de compression. Les tirants en acier reprennent les efforts de traction. L’utilisation des arbres sous leur forme primaire permet de garder leur lisibilité conformément à la démarche conceptuelle à la base du projet structurel.

L’ingénieur a adopté une attitude diamétralement opposée à la démarche habituelle qui consiste, au départ des objectifs, à définir les sections (par exemple : la hauteur totale à atteindre détermine les longueurs et diamètres des éléments constitutifs de l’ouvrage). Ici, l’ingénieur a analysé les caractéristiques propres des arbres disponibles afin de construire la tour la plus haute possible.

Les troncs de douglas ont été assemblés sur place, après réalisation d’une grande esplanade en gravier qui sert aujourd’hui d’aire de parking. La tour a été construite à l’horizontale pour des facilités d’exécution et parce qu’il était impossible d’acheminer sur le site des grues mobiles de grosse capacité qui auraient été nécessaires à une construction verticale. Il a donc fallu relever la tour après sa réalisation. Plusieurs éléments de la tour ont donc dû être dimensionnés, non pas pour les efforts à reprendre en utilisation normale, mais pour supporter le levage. Le principe de levage a consisté à faire pivoter l’ensemble de la tour sur sa base en prenant appui sur 2 mâts. Pratiquement, l’effort de levage de 90 tonnes est introduit par un vérin hydraulique tirant sur un câble fixé sur les deux troncs de base, au point le plus haut. Une ancre, enfoncée dans le sol à 4 m de profondeur et située à 60 m de la tour, a servi à l’arrimage du câble.

Fiche technique

rue de la scierie
5575 Gedinne
2001
Commune de Gedinne

Construction d’une tour d’observation.

Ingénieur structure: Ney & Partners
Pouvoirs subsidiants : Région Wallonne, Communauté européenne dans le cadre du programme Interreg II Wallonie / Champagne-Ardenne, Commune de Gedinne.
Photographe: Jean-Paul Legros
Entrepreneur général: Ets Cl. Macors
Ferronneries: Village n°3 asbl
Charpenterie: Philippe Lange
Levage: Sarens n.v
Echafaudages: Travhydro
Toiles: Poly-Ned
60 m de haut ; quatrième point culminant de Belgique
Mention honorable Construction Acier 2002

Localisation

Latitude: 49° 57' 48.24" N
Longitude: 4° 52' 21.144" E

Related projects

Belvédère du Bundesgartenschau 2011
© Thomas Faes
Miradors
©Thomas Faes for Dethier Architecture
Maison Denis-Ortmans
© Jean-Paul Legros
Réhabilitation des résidences Curtius et Brahy dans l'ensemble muséal du Grand Curtius
© Jean-Paul Legros
Pavillon forestier Saint-Hubert
© Serge Brison / www.sergebrison.com
Centre funéraire de Welkenraedt
© Serge Brison / www.sergebrison.com