Maison R

Description

Maison R

Slideshow-Projet

Description

Maison R

Située sur un terrain en bordure des Fagnes, la maison a adopté les caractéristiques de la construction locale. L’implantation et le gabarit des volumes, l’ardoise naturelle et la pierre de Waimes font partie de la tradition des anciennes fermes. Par contre, ce qui peut déconcerter c’est la grande simplicité de la partie principale de l’habitation : un long tuyau, en fait deux murs de 15 mètres surmontés d’une voûte. Plein sud du vitrage sur toute la façade, avec un minimum d’ouvertures au nord et à l’est.

Ce qui, au départ, aurait pu rester une maison traditionnelle, identique à ses voisines, s’est transformé en habitat économique à la construction mais aussi à l’usage grâce à l’utilisation de techniques et de matériaux contemporains. Des détails d’architecture sont également venus enrichir l’ensemble. Ainsi le grand vitrage de la façade est rentré d’un mètre à l’intérieur de la maison. Ce retrait sert de pare-soleil en été et donne une impression d'agrandissement, le mur des pièces se poursuivant à l’extérieur.

Le grand châssis découpé en formes régulières varie dans son épaisseur, des plus longues portées aux plus petites, elle va en décroissant et prend l’aspect d’un escalier qui attire le regard.

Le garage, en partie enterré, semble détaché de la maison mais rejoint les caves sous l’habitation et abrite deux voitures. Pour récupérer la neige qui tombe de son toit, les corniches trop fragiles ont été remplacées par de grandes gouttières en béton disposées au niveau du sol.

L’intérieur est en harmonie avec l’extérieur. L’habitation est linéaire exception faite de la cuisine, vitrée sur trois côtés, qui profite du soleil de l’ouest. La table y a été dessinée en demi-ellipse pour que chacun puisse se voir tout en admirant le paysage. Dans certaines pièces, les chambres et la salle de bains des parents, des armoires murales ont été dessinées pour renforcer le côté linéaire.

Le chauffage par rayonnement dans le sol au rez-de-chaussée et par radiateurs à l’étage a été calculé non pour la température minimale atteinte un ou deux jours par an mais pour la température affichée pendant au moins dix jours. Ce choix permet des économies d’installation et de fonctionnement de la chaudière. Un poêle à bois placé au centre de la grande pièce de vie assure une chaleur agréable et crée une atmosphère conviviale.

Une avancée en béton surplombe l’entrée, signe de bienvenue pour les visiteurs.

Fiche technique

4950 Sourbrodt
1988
Private

Construction d'une maison unifamiliale
275 m2

Photographies Daniel Dethier
Menuiserie Dethier, Ovifat
Auto construction d’une partie importante de l’habitation par la famille des propriétaires

Related projects

Réhabilitation d'un appartement dans un immeuble de la fin des années 30.
Centre funéraire de Welkenraedt
© Serge Brison / www.sergebrison.com
Amphithéâtres de l'Europe pour l'Université de Liège
© Jean-Paul Legros
Maison M
Bois Sauvage (non réalisé)
SPI +